« Ce qui est intéressant dans tout ce processus, c’est que je suis en permanence en train d’apprendre, ce qui me permet d’avancer »

En 2017, Tess se distingue en slopestyle et remporte le titre de de Championne du Monde de la discipline. Présentée comme l’une des favorites pour l’épreuve des Jeux Olympiques de 2018 de Pyeongchang, elle est éliminée lors les qualifications. Après une période de doute, elle revient plus forte, avec un mental d’acier : ” ce qui est intéressant dans tout ce processus, c’est que je suis en permanence en train d’apprendre, ce qui me permet d’avancer. Je sais qu’il faut que je passe par des bas pour connaître des hauts plus tard.” © L’Equipe.fr

D’ailleurs, cet hiver 2019, Tess plus déterminée que jamais, devient la première championne du monde de big air de l’Histoire. Une discipline qui sera intégrée aux Jeux Olympiques d’hiver de Pékin en 2022. De quoi motiver cette jolie blonde pétillante qui aspire à ramener le plus possible de médailles à la maison” en se faisant toujours plaisir  !