Ce jeudi 13 septembre était inaugurée après restauration l’horloge monumentale de l’hôtel de ville. Cette inauguration a été pour de nombreux clusiens l’occasion de découvrir le caractère unique de cette pièce dans l’histoire de l’horlogerie.

La mairie de Cluses connaissait le caractère exceptionnel de cette horloge, présentée à l’exposition universelle de Turin en 1911. C’est cette raison qui l’a amenée à vouloir restaurer l’horloge, qui ne fonctionnait plus, et créer trois bornes interactives pour en expliquer le mécanisme original. Pour cela, la commune s’est tournée vers les collectivités et le Crédit Agricole des Savoie, qui a décidé de verser 4 000 € au projet à l’initiative de la Caisse Locale de Cluses.

Lors de la présentation de l’horloge et des travaux réalisés par François Simon-Fustier, horloger d’art, beaucoup ont pris conscience du caractère exceptionnel de cette horloge. L’horloger a expliqué qu’elle était unique au monde, un chainon essentiel dans l’histoire de l’horlogerie, puisqu’il s’agit de la première horloge faisant intervenir l’électricité. Charles Poncet, professeur à l’Ecole Nationale d’Horlogerie de Cluses, son créateur, avait compris avant tout le monde le potentiel de l’électricité pour une horlogerie plus fiable. Trop tôt peut-être, puisque son invention ne fut pas reconnue par les élites de l’horlogerie parisienne. Son système à la fois mécanique et électrique restera donc unique. En raison de la fragilité des matériaux de l’époque, l’horloge avait cessé de fonctionner et son caractère expérimental faisait de sa restauration une véritable gageure.

Le savoir-faire de l’horloger en a fait un succès, puisqu’un automate permet désormais au public de faire fonctionner l’horloge à la demande et d’en admirer le mécanisme. Des animations 3D, réalisées sous la supervision de l’horloger, permettent d’expliquer le fonctionnement et l’histoire. L’horloge et une des bornes sont visibles par le public à la mairie de Cluses, les 2 autres bornes étant placées au Lycée Charles Poncet et au Musée de l’Horlogerie et du Décolletage.

Brice Yungmann, Directeur Marketing, Relation Client et Communication du Crédit Agricole des Savoie, a expliqué que c’est l’identité mutualiste de la banque qui l’amène à soutenir son territoire de toutes les manières, et notamment son patrimoine.

Le mot du Président de la Caisse Locale de Cluses, John Debrabant

« Le choix de ce projet a été une évidence pour la Caisse Locale car Cluses a été profondément marquée par l’horlogerie et l’horlogerie a été profondément marquée par Cluses. Les élus de Caisse Locale s’engagent pour représenter les clients, participer à la vie locale, et ce projet nous semblait remplir parfaitement cet objectif. »