L’Accorderie du bassin annécien organise et développe un système solidaire d’échanges de services entre les personnes, basé sur le temps. Ainsi, une heure de ménage est égale à une heure de dépannage informatique et tous les membres échangent entre eux librement à l’aide de chèques-temps et de compte-temps en ligne. Les règles d’or sont le respect de la convivialité et la bienveillance dans les échanges, c’est-à-dire que l’on échange quelques mots autour d’un thé lors d’un service et qu’en cas d’insatisfaction, il est obligatoire de rester bienveillant. Au 31 décembre 2018, l’Accorderie du bassin annécien comptait 702 accordeurs. Existante depuis 2014, l’Accorderie croit à raison de 140 nouveaux accordeurs par an environ. Le nombre d’heures échangées entre les personnes croit également : en 2018, on comptait 12,8 heures par jour, soit 2 heures de plus qu’un an plus tôt. Pour dynamiser et pérenniser les échanges, un local est mis à disposition des accordeurs dans le quartier du Parmelan (gracieusement par Haute-Savoie Habitat), de nombreux moments de rencontre et projets collectifs sont organisés et une coordinatrice ainsi qu’une volontaire en service civique sont à l’œuvre quotidiennement. De même, 165 « bénévoles » ont aidé à la gestion de l’association en 2018 (tenue de permanences 10 heures par semaine, tenue de stands en forums, ménage et bricolage du local, maintenance informatique du local, saisie des chèques-temps…). Tous les âges et les catégories sociales sont présents à l’Accorderie, 64% de nos membres vivent seuls ou en famille monoparentale (parmi les personnes seules, 83% sont des femmes), 53% de nos membres sont retraités ou sans emploi et 50% de nos membres gagnent moins de 20000€ par an (19% n’ont pas communiqué leurs revenus). Nombre de ces personnes à haut risque d’exclusion ou déjà isolées trouvent du soutien auprès des autres membres de l’association et l’accès à des services trop couteux par ailleurs (accompagnement dans les démarches administratives, apprentissage de la guitare, du tennis, garde d’enfants…), ainsi qu’un moyen d’être valorisé en rendant des services. Ainsi, l’Accorderie, concept venu du Québec, accompagne le développement le pouvoir d’agir des personnes, lutte contre l’isolement et la précarité et entretient une mixité nécessaire à notre cohésion sociale.

A quoi va servir votre don ?

L’Accorderie se développant chaque année davantage (140 membres supplémentaires par an environ), ses charges augmentent également. Les dépenses de l’Accorderie couvrent les frais d’acquisition de matériel pour les échanges et le local, de déplacements pour se rendre aux rencontres entre accorderies, de formations dispensées aux bénévoles, à la volontaire en service civique et à la salariée, de réception pour l’Assemblée Générale, la Journée des Echanges ou encore la Journée de Remerciements des Bénévoles, les frais pour nos outils de communication et la masse salariale. Le financement permettra donc de soutenir le développement de l’Accorderie dont le modèle économique est basé sur une diversité de financeurs afin de ne pas générer trop de dépendance. Chacun de ces financeurs, par leur contribution, permet la mise en œuvre du projet associatif de l’Accorderie, porté avec engouement par les habitants du bassin annécien.

Nous souhaitons faire un appel aux dons pour compléter notre modèle économique et ainsi soutenir le développement de l’Accorderie et la mise en œuvre de son projet associatif solidaire.

Voir la Présentation Accorderie

=> www.accorderie-annecy.org

Page Facebook de  l’association