Le Crédit Agricole des Savoie et Chambéry-Grand Lac économie ont donné le coup d’envoi de la construction du Centre d’Entrepreneuriat sur le site de Savoie Technolac. Ce nouveau pôle permettra d’incuber, d’accélérer et d’héberger encore plus d’entreprises innovantes pour assurer le renouveau et la compétitivité de l’économie savoyarde de demain.

Un nouveau pôle fruit d’un partenariat public privé

Le technopole de Savoie Technolac accueillera au printemps 2020 un nouvel acteur clé du territoire pour l’accompagnement à la création d’entreprises : le Centre d’Entrepreneuriat. Il est le fruit d’un partenariat public privé exemplaire, entre Chambéry-Grand Lac économie, en charge du développement économique des agglomérations de Chambéry et d’Aix-les-Bains, et le Crédit Agricole des Savoie.  » A Savoie Technolac, se focalise et se concrétise tout ce qui fait la dynamique de ce bassin de vie entre lacs et montagnes initié il y a une dizaine d’années, et qui prend aujourd’hui une nouvelle dimension avec la concrétisation du Centre d’Entrepreneuriat fléché sur ses filières d’excellence : énergies intelligentes, outdoor, ingénierie et aménagement de la montagne, numérique mais aussi santé, bien-être et agro-alimentaire « , explique Xavier Dullin, président de Chambéry-Grand Lac économie. En construisant un bâtiment commun de 4 500 m², la collectivité territoriale et la banque coopérative des Savoie doublent leurs capacités respectives en matière d’encouragement et de soutien aux futurs entrepreneurs et à l’innovation. C’est en effet dans ce lieu  » connecté et ouvert sur le monde « , dessiné par le cabinet d’architecture Patriarche, que vont s’installer plusieurs entités phares de l’économie savoyarde : l’Incubateur Savoie Technolac, structure ayant permis la création de 300 entreprises depuis 2009, avec 1 500 emplois à clé. Il abritera en son sein l’Incubateur étudiant, pépinière d’entrepreneurs en herbe.

De nouveaux locaux pour le Village by CA  des Savoie

Autre « brique » maîtresse de ce nouveau centre névralgique pour l’innovation économique, le Village by CA des Savoie. Il accompagne depuis 2017, 14 start-up à forts potentiels dans un espace de coopération associant entreprises reconnues, ETI et jeunes pousses. Ces dernière peuvent s’appuyer sur le réseau des  Villages by CA de France formé par quelque 600 entreprises.  » Banque en lien avec son territoire, le Crédit Agricole des Savoie passe aujourd’hui à une deuxième étape pour promouvoir la marque Village by CA, mais aussi doubler le nombre de start-up que notre accélérateur aide à grandir et qui constitueront pour certaines, les grandes entreprises et employeurs de demain des Savoie « , souligne Eric Vial, président du Crédit Agricole des Savoie.

Un écosystème complet pour les entrepreneurs

Ces start-up du Village by CA et d’autres, auront ensuite la possibilité d’intégrer l’hôtel d’entreprises déployé sur 1 750 m² du bâtiment et porté également par le Crédit Agricole des Savoie. A côtés de ces trois structures dédiées à l’incubation, l’accélération et l’hébergement d’entreprises, l’Université Savoie Mont-Blanc installera son centre numérique et un espace réservé permettra à des projets de recherche d’être menés en lien avec l’INES (Institut National de l’Energie Solaire), situé juste en face.

 » Nous édifions ensemble un eco-système complet capitalisant sur notre expérience et qui va permettre à nos entrepreneurs savoyards d’aller encore plus haut et plus loin « , se félicite Laurent Bennet, directeur général du Crédit Agricole des Savoie, qui finance à hauteur de 65 % ce projet à 12 millions d’euros. Les 35 % restants se répartissent entre la Région Auvergne-Rhône-Alpes (2,5 M€) et le Département de la Savoie (814 000 €).

Livré en mars 2020, le Centre d’Entrepreneuriat sera intégré à un ensemble de trois autres bâtiments comprenant un restaurant d’entreprises, un espace de conférences modulable et le centre de formation en commerce post-Bac de l’IPAC, programmes financés à hauteur de six millions d’euros par Chambéry-Grand Lac économie.

 Reportage et crédits photo Sophie Chanaron – Actumontagne