A l’occasion de son assemblée générale 2019, organisée pour la première fois à Grenoble, au sein d’Alpexpo, hôte du salon Mountain Planet, le Cluster Montagne a rappelé sa volonté, parmi ses priorités, de solliciter l’intelligence collective pour une vision partagée et anticipée de la montagne de demain. À la clé, la publication à l’automne d’un livre blanc, en partenariat avec le Crédit Agricole des Savoie.

Fort de 245 membres représentant 180 entreprises à ce jour, le Cluster Montagne, né en 2012, accompagne et valorise, avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de nombreux autres partenaires institutionnels et privés, dont le Crédit Agricole des Savoie, la filière française de l’aménagement touristique de la montagne. Son action est à la fois nationale et internationale. Ce réseau fédérant de grands groupes comme des PME et TPE, représente un secteur économique qui se porte plutôt bien. Il compte 450 entreprises, dont la majorité est installée en Auvergne Rhône-Alpes, et pèse plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires pour 5 500 collaborateurs.

Dans l’enquête annuelle menée auprès des adhérents du Cluster Montagne, 89 % d’entre eux se montrent confiants dans l’évolution de leur marché et de leur propre activité. C’est neuf points de mieux qu’en 2018 ! 67 % des entreprises interrogées tablent sur un fort potentiel du marché domestique, notamment en matière d’aménagements touristiques pour la saison d’été. « Notre conviction est qu’il faut profiter de ces bonnes conditions pour bouger et accélérer l’anticipation de l’évolution de nos métiers, car la montagne française est fortement challengée« , rappelle Patrick Grand’Eury, président du Cluster Montagne.

Réfléchir et innover ensemble

Elle doit en effet répondre à des « montagnes de changements » pour reprendre l’expression de Vincent Delaitre, directeur d’Isère Tourisme, l’un des intervenants de la table ronde sur la prospective, organisée en clôture de l’assemblée générale du Cluster Montagne. Ces changements sont d’ordres climatique, sociétal, économique, organisationnel, technique, technologique… « Nous avons bien vécu sur un beau modèle, mais celui-ci arrive à son terme et il y a urgence à contribuer tous ensemble à l’invention d’un nouveau mode de vie et de bien-être à la montagne », analyse à cette même table ronde, Cyril Gouttenoire, directeur du pôle Montagne du Crédit Agricole des Savoie. Selon lui, en se réinventant, les différents acteurs de l’économie de la montagne, très interdépendants les uns des autres, répondent de façon positive à la collapsologie ou théorie de l’effondrement, invoquée par certains sociologues, philosophes et économistes.

Une vision partagée de la montagne de demain

Le Crédit Agricole des Savoie, premier financeur de la montagne, accompagne le Cluster dans sa volonté de développer des coopérations nouvelles pour « évoluer, innover et entreprendre » de manière durable dans les territoires de montagne. Développer la saison d’été, déployer l’offre pour les non-skieurs l’hiver, axer les stations de basse altitude sur un tourisme quatre saisons, favoriser la mobilité douce via les ascenseurs valléens ne sont que quelques unes des solutions d’avenir pour la destination montagne.

Pilotée par le Cluster Montagne, avec l’appui du Crédit Agricole des Savoie, cette démarche d’intelligence collective, consistant à écouter, à confronter des points de vue au sein de la filière et à ouvrir grand des fenêtres sur d’autres secteurs d’activité, produira à l’automne prochain un cahier des tendances. Une sorte de livre blanc dans lequel devraient figurer les lignes directrices des futures actions à mener pour le renouvellement et l’attractivité de la montagne tricolore.

1- L’assemblée générale du Cluster Montagne, un temps fort de ce réseau d’entreprises fédérant les acteurs de la filière de l’aménagement de la montagne touristique.

2- Présentation des axes stratégiques du Cluster : Patrick Grand’Eury, Jean Souchal VP, Benoit Robert et Nathalie Saint-Marcel, Dg et DGA Cluster Montagne.

3- Pour la table ronde sur la prospective en clôture de son AG, le Cluster Montagne a réuni un formateur, un financeur, un maire, un expert en attractivité touristique et un exploitant de station de montagne  : Alain Cornier, directeur de l’Institut des Arts et Métiers ParisTech de Chambéry, Cyril Gouttenoire, directeur du pôle Montagne du Crédit Agricole des Savoie, Jean-Pierre Rougeaux, maire de Valloire, Vincent Delaitre, directeur d’Isère Tourisme et Frédéric Marion, directeur des projets internationaux montagne de la Compagnie des Alpes. 

4- Signature du renouvellement de la convention de partenariat entre le Cluster Montagne et Mountain Planet à Alpexpo Grenoble, dont la prochaine édition aura lieu du 22 au 24 avril 2020.

Article rédigé par Sophie Chanaron – Actumontagne.