Un nouveau centre dentaire privé en Haute-Savoie vient d’ouvrir ses portes à Epagny, en périphérie d’Annecy. Son nom ? Evadent. Retour sur un projet atypique et innovant qui a vu le jour grâce au soutien du Crédit Agricole des Savoie.

Achat des murs, agencement du bâtiment, installation de vingt kilomètres de câbles et tuyaux divers, acquisition de matériel spécialisé et de mobilier… Au total, l’ouverture d’Evadent aura nécessité un investissement de près de deux millions d’euros, intégralement financé par le Crédit Agricole des Savoie. « Nous avons d’emblée été séduits par ce projet de qualité porté par des professionnels reconnus du secteur », note Éric Estra, ingénieur du pôle santé de la banque.

Une branche d’activité en plein essor

D’autant que l’idée qu’ont eue Sylviane Couland, Delphine Roux-Molard et Amine Bensegeni s’inscrit dans une tendance de fond : le nombre croissant de centres dentaires privés en France (il a été multiplié par six entre 2014 et 2020). « De plus en plus de jeunes chirurgiens-dentistes souhaitent opter pour le salariat plutôt que pour un statut de professionnel libéral. Ils peuvent ainsi mieux équilibrer leur activité et leur vie personnelle, se concentrer sur la pratique de leur métier en étant déchargés des tâches administratives et bénéficier d’équipements de pointe grâce à la mutualisation », expliquent les trois associés. « Cette branche est en plein essor et nous ne pouvions rester à l’écart du mouvement », confirme Éric Estra.

Une relation bancaire de qualité

Doté de sept fauteuils de dentiste et d’un bloc chirurgical, Evadent propose une offre de soins dentaires complète, de l’intervention d’urgence à l’esthétique, et devrait créer à terme une douzaine d’emplois. « Grâce à son expertise dans le domaine de la santé, le Crédit Agricole a pu adapter son offre à la complexité du montage de notre opération. Le secteur de la santé en général, et de l’odontologie en particulier, est très réglementé, ce qui impose de respecter des règles en matière d’entités juridiques », précisent les initiateurs du projet. Ceux-ci ont aussi apprécié la réactivité de la banque (grâce à ses centres de décision sur place, elle a pu donner son accord de financement un mois seulement après le premier rendez-vous), ainsi que le fait d’avoir comme uniques interlocuteurs, jusqu’au déblocage des fonds, un conseiller de proximité et un expert du pôle santé. « Ils ont travaillé en binôme, et leur accessibilité comme leur complémentarité ont été déterminantes. Nous avons pu notamment faire à nos clients une proposition adaptée à leurs besoins et compétitive incluant l’ensemble des univers bancaires », souligne Gérald Avenas, directeur du groupe d’agences Annecy Saint François et Annecy Filaterie.

Une réponse à un besoin territorial

La forte implantation du Crédit Agricole en Haute-Savoie et sa connaissance des problématiques locales ont pesé elles aussi dans la décision des associés de faire appel à la Caisse régionale. Cet ancrage territorial a d’ailleurs joué en faveur du projet. « Nous savons que ce nouveau centre dentaire répond à un manque de praticiens dans le département et étions convaincus que, compte-tenu de l’attractivité d’Annecy, Evadent n’aurait pas de difficulté pour recruter des dentistes », conclut Éric Estra.

Eric Estra

 

Article rédigé par Uni-médias – 10/2021