Lorsque 5 caisses locales de Maurienne décident de se mobiliser autour d’un anniversaire historique, cela donne « Jean du Pays, cuvée 1860 », une pièce de théâtre imaginée par les administrateurs du Crédit Agricole des Savoie, créée et interprétée par la compagnie Daniel Gros. Au-delà de l’aspect culturel, un objectif de solidarité : organiser des représentations théâtrales dont les bénéfices seront reversés à des associations locales.

Quand, début 2010, présidents et secrétaires des Caisses Locales de Maurienne se réunissent pour imaginer des animations pouvant s’inscrire dans le cadre des festivités du 150ème anniversaire du rattachement de la Savoie à la France, ils étaient loin d’imaginer que leur créativité allait donner naissance à une vraie œuvre théâtrale.

« Nous sommes le 21 avril 1860, à la veille de la « votation » qui devra déterminer si le Savoyard est disposé à ce que sa région soit rattachée à la France. S’il semble que l’issue de ce referendum ne fait aucun doute, il reste quelques irréductibles à convaincre. C’est le cas de Jean, modeste paysan, au caractère bien trempé, auprès de qui vont se succéder le curé du village, le maire, et l’institutrice… Une soirée mouvementée durant laquelle tous vont débattre de ce fameux rattachement ». Daniel Gros, auteur et acteur résume ainsi la pièce qu’il a écrit et monté en collaboration avec les Caisses Locales de Maurienne.

Chaque Caisse Locale s’est chargée d’une partie du projet : recherches et validations historiques étaient conduites par la Caisse Locale de La Chambre, les administrateurs de St Michel de Maurienne ont conçu et réalisé les décors, La Caisse Locale de St Jean de Maurienne a organisé la communication de l’opération, la Caisse Locale de Modanne/Haute-Maurienne a conçu une plaquette historique remise à chaque spectateur. La Caisse Locale d’Aiguebelle assurait la coordination générale.

Au-delà de l’aspect festif et culturel, un objectif de solidarité : organiser 5 représentations de cette pièce originale dont les bénéfices ont été intégralement reversés à des associations locales.

Ce sont 63 administrateurs qui se sont investis sur le terrain, autour de l’organisation des différentes représentations de la pièce de théatre

Les bénéfices des représentations ont été intégralement reversés à des associations locales.