L’Ancilevienne Tour du Lac d’Annecy propose une course résolument originale : courir et pédaler à deux sur un parcours de 46 km émaillés de vues imprenables sur les eaux du lac et les montagnes alentours.

Objectif, se relayer sans jamais s’arrêter que l’on ait un niveau sportif identique ou très différent, on court, on pédale pour franchir la ligne d’arrivée ensemble. 
Depuis plus de 30 ans, fidèle à son principe l’Ancilevienne ne déroge pas à la règle. Chaque année, au mois de septembre, 1000 duos s’élancent à l’assaut du tour du lac haut-savoyard.
Empruntant le sillage des vélos partis 30 minutes plus tôt, la horde de 1000 coureurs foule à son tour les 6km de bitume la séparant du point relais. Grâce à la sécurisation du parcours, et encouragées par le public tout au long du parcours, les équipes savourent l’originalité d’un concept rare en France.

Un peu d’histoire : c’est en 1986 que Claude Fort créé l’Ancilevienne, cette première édition se coure en individuel, 62 coureurs prennent part à la course. Le principe du relais fait son apparition l’année suivante en 1987. Deux coureurs se relaient sur un parcours de 1km autour du chef de lieu d’Annecy le Vieux.

A compter de 1988 l’Ancilevienne propose de donner du sens à la course et de courir pour une cause. 
Dès lors le partage et l’entraide seront gravés dans l’ADN de la course.

A chaque édition l’Ancilevienne s’associe à un ou plusieurs projets caritatifs en lien avec le handicap. 
Au-delà du simple aspect financier, que représentent les dons, la course permet d’informer les coureurs et le public de l’existence d’associations et de projets en cours.

Les années suivantes voient le nombre de participant s’accroitre et de grands champions d’athlétisme participent à la course. 

Cette année plus de 1000 dossards ont été proposés et tous se sont écoulés en quelques jours.

Ajouter à mon calendrier perso.